aaaLe Mercredi du Paralytique, nous célébrons la fête de la Mi-Pentecôte.

Au milieu de la fête le Christ enseignait
au milieu des docteurs qui voulaient L'empoigner.

aaaNous célébrons cette fête en l'honneur des deux solennités , celle de Pâques et celle de la Pentecôte, qui sont unies et liées l'une à l'autre. Cela s'est passé de la façon suivante. Après que le Christ eut accompli l'extraordinaire miracle en faveur du Paralytique, les Juifs scandalisés du fait qu'Il avait été opéré un jour de sabbat, cherchaient à Le faire mourir. Il S'enfuit donc en Galilée et, Se trouvant dans cette région montagneuse, Il accomplit le miracle des cinq pains et des deux poissons, dont Il nourrit cinq mille personnes, sans compter les femmes et les enfants. Après cela, durant la Scénopégie (la grande fête juive des Tabernacles), Il monta vers Jérusalem, cheminant en secret. Alors qu'on était au milieu de la fête, Il monta au Temple pour enseigner, et tous étaient dans l'admiration à cause de Son enseignement. Remplis de jalousie, ils dirent de Lui : Comment connaÎt-Il les Ecritures sans avoir étudié ? Or, étant le nouvel Adam, Il a les connaissances du premier, rempli de toute sagesse, et de plus Il est Dieu. Tout le monde chuchotait, prêt à s'élancer pour le faire mourir.

aaaLeur reprochant de Le quereller pour une question de sabbat, le Christ leur dit : Pourquoi cherchez-vousà me tuer ? On lui répondit : Un démon Te possède ! Qui cherche à Te tuer ? Alors Il s'explique sur ce qui vient d'arriver: Si vous combattez pour la Loi, pourquoi vous irriter contre Moi du fait que J'ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat, Moïse lui-même stipulant qu'on peut violer le sabbat lorsqu'il s'agit de la circoncision. Il leur donne ensuite de nombreuses explications à ce sujet et leur montre que Lui-mêrne Il est l'auteur de la Loi et 1'égal du Père ; et cela, Il l'affîrme surtout le dernier, le grand jour de la fête. Alors ils essaient de Le lapider, mais leurs pierres ne Le touchent pas du tout. Et, lorsqu'Il S'en va, Il rencontre l'Aveugle de naissance et lui rend la vue.

aaaIl faut savoir que chez les Juifs il y a trois grandes fêtes, la première est la Pâque : elle est célébrée le premier mois, en souvenir du passage de la mer Rouge. La deuxième, c'est la Pentecôte : elle commémore le temps passé au désert, après la traversée de la mer Rouge. Car ils passèrent cinquante jours dans le désert avant de recevoir la loi de Moïse. Cela s'explique aussi par le chiffre sept, qui est en honneur chez eux. La troisième fête, c'est la Scénopégie, en souvenir de la tente que Moïse, après l'avoir contemplée dans la nuée de la montagne, fit installer par l'architecte Béséléel. On la célèbre pendant sept jours, pour rappeler la récolte des fruits et le séjour au désert. Ainsi donc, alors qu'on célébrait cette fête, Jésus, S'étant levé, haussa la voix pour dire : Celui qui a soif, qu'il vienne à Moi et qu'il boive!

aaaPar cet enseignement, le Christ montre qu'Il est le Messie, Lui qui est le médiateur, Celui qui nous réconcilie avec Son Père étemel. C'est pourquoi en célébrant la présente festivité et en lui donnant le nom de Mi-Pentecôte, nous rendons hommage à la messianité du Christ et soulignons la valeur des deux grandes fêtes l'une par rapport à l'autre. C'est aussi, je pense, la raison pour laquelle on célèbre après la MiPentecôte la fête de la Samaritaine, car elle parle abondamment de la messianité du Christ, ainsi que de l'eau et de la soif, comme ici. Par contre, dans l'Evangile de Jean, c'est la guérison de l'Aveugle-né qui vient tout de suite après, et non la Samaritaine, dont il a été question plus haut.

Cette vie de Saints est tirée du :
"Triode de Carême", Diaconie Apostolique 1993