Le 27 juin, mémoire de Sainte JEANNE la MYROPHORE

Ste Jeanne la MyrophoreCette bienheureuse était femme de Chouza, intendant du roi Hérode. Après avoir, semble-t-il, été guérie de quelque maladie par le Seigneur (Luc 8:3), comme Sainte Marie Madeleine (cf. 22 juil.), elle le servit, avec les autres saintes femmes, pendant tout son ministère publique, de Galilée en Judée. Elle fut témoin de sa Passion vivifiante et, le matin de Pâques, elle se rendit au tombeau avec des aromates, en compagnie de Marie Madeleine et de Marie mère de Jacques. Le trouvant vide, les femmes restaient perplexes et tenaient leur visage incliné. Deux Anges leur apparurent alors et dirent : « Pourquoi cherchez- vous le Vivant parmi les morts » (Luc 24:5), et ils leur rappelèrent les paroles du Seigneur annonçant qu'il devrait être crucifié avant de ressusciter le troisième jour. Elles allèrent rapporter tout cela aux Apôtres, mais ces propos leur semblèrent du radotage et ils ne les crurent pas, tant que Pierre et Jean ne se furent pas rendus à leur tour sur les lieux.