Le 10 mai, nous célébrons la mémoire du Saint Apôtre SIMON le ZELOTE

St Simon ZéloteD'après une ancienne tradition, Saint Simon le Zélote - mentionné par Saint Luc parmi les Douze Apôtres (Luc. 6:15) - était l'époux des noces de Cana en Galilée, pour lequel le Christ accomplit le premier miracle de Son ministère public, en changeant l'eau en vin (Jn. 2) (1). Voyant ce miracle, Simon crut de tout son coeur, et il **abandonna femme, maison et patrie, pour suivre le Christ, l'Epoux céleste des âmes pures.

Le jour de la Pentecôte, se trouvant dans la chambre-haute avec les autres Apôtres, il reçut le don du Saint-Esprit sous la forme de langues de feu. Alors, véritablement rempli d'un "zèle" divin pour le salut de ses frères, il partit prêcher la Bonne Nouvelle dans de nombreux endroits de l'univers, et surtout en Afrique, où il évangélisa toute la Mauritanie et la Lybie. Puis il parvint, dit-on, jusqu'en Grande-Bretagne, où il illumina de nombreux païiens par sa prédication. Il périt crucifié par des idolâtres, à l'imitation de son Maître, et fut enseveli sur cette terre, afin de devenir semence pour le Christianisme qui allait s'y développer.

1). Cette tradition repose sur une interprétation erronée du surnom "Cananite", qui lui est donné par St. Matthieu (Mt. 10:4). Il ne désigne pas son lieu d'origine, mais signifie "le zélé" en hébreu. Le Synaxaire l'identifie par ailleurs à Nathanaël, mais les exégètes modemes avancent de solides arguments pour assimiler ce dernier plutôt à St. Bartholomée (cf. 11 Juin).