Le 3 novembre, mémoire du Saint nouveau-Hiéromartyr GEORGES de Néapolis

Saint Georges était Prêtre dans le diocèse de Néapolis (Asie-Mineure) vers la fin du 18e siècle. Il était orné de toutes sortes de vertus et en particulier s'acquittait de sa charge de Ministre des Divins Mystères avec l'attention et la pureté d'un Ange. En 1797, pendant les sanglantes répressions menées par les Turcs contre les Chrétiens grecs révoltés, Georges fut appelé dans le village de Malakopé pour remplacer le Prêtre qui s'était caché pour échapper aux Turcs. Sur le chemin, il rencontra une bande de bergers turcs qui l'insultèrent, le volèrent, puis lui coupèrent la tête. C'est ainsi que le Saint Prêtre fut rangé dans le choeur des Martyrs. Par la suite, il apparut souvent aux Chrétiens de la région et ses Saintes Reliques firent de nombreux Miracles pour leur consolation.