Le 9 octobre, mémoire du Juste ABRAHAM le Patriarche, et de LOT son neveu

Abraham naquit vers le 12e siècle avant Jésus-Christ à Ur dans le pays des Chaldéens. Il était issu de la tribu de Sem et était marié avec Sara, qui était restée sans enfant. Dieu élut Abraham pour faire de lui le père de son peuple. Il lui dit: «Quitte ton pays, ta famille, la maison de ton père pour le pays que Je te montrerai, Je veux faire de toi une grande nation, te bénir et rendre grand ton nom. Tu seras une bénédiction: Je bénirai qui te bénira, et qui te méprise, Je le maudirai, et toutes les familles de la terre seront bénies en toi» (Gen. 12:1-3). Abraham eut foi dans la parole du Seigneur et sans regarder en arrière, il prit sa femme Sara, son neveu Lot, ses biens et ses serviteurs et partit droit devant lui pour le pays de Canaan. En échange de sa foi, Dieu promit à Abraham d'établir une alliance perpétuelle entre Lui et sa postérité, alliance que devait symboliser la circoncision de tout mâle né de la descendance d'Abraham. En premier signe de sa faveur, le Seigneur accorda un fils à Sara la stérile, bien qu'elle et son époux eussent été très avancés en âge. Isaac devint ainsi le signe de la faveur de Dieu et le symbole du Messie futur, du Christ, qui devait venir pour achever et amener à leur perfection les promesses données par Dieu au Saint Patriarche. Abraham mourut dans une heureuse vieillesse à l'âge de cent soixante-quinze ans. Il fut enterré dans la terre de Canaan, dans le champ qu'il avait acheté pour servir de sépulture à Sara.

Lorsque Lot entra avec Abraham au pays de Canaan, il prit en possession les terres riches et fertiles de la plaine du Jourdain et s'installa à Sodome. Or les habitants de Sodome étaient alors plongés dans le vice et les perversions. Ils irritèrent la colère du Seigneur, qui décida de détruire la ville. Il envoya toutefois deux Anges pour prévenir Lot et lui ordonner de s'enfuir, lui et les siens. Ils lui dirent: «Sauve-toi, sur ta vie. Ne regarde pas en, arrière et ne t'arrête nulle part dans la plaine; sauve toi vers la montagne, de peur que tu ne périsses» (Gen. 19:17). Au moment où Lot s'enfuyait, Dieu fit pleuvoir sur Sodome et Gomorrhe du soufre et du feu, et fit périr les pécheurs dans les tourments qu'il leur prépare pour l'éternité dans l'enfer. Mais la femme de Lot désobéit au commandement du Seigneur et se retourna pour regarder en arrière. Elle fut aussitôt transformée en une statue de sel, afin d'apprendre aux générations à venir à suivre l'appel de Dieu sans un regard pour le monde et les habitudes d'où Il nous a tiré1.

1. Lot et Abraham sont également célébrés avec les autres Ancêtres du Christ, le dimanche avant la Nativité.