Le 11 octobre, mémoire du Saint Apôtre PHILIPPE, l'un des sept Diacres

Saint Philippe naquit à Césarée de Palestine. Il eut de son mariage quatre filles, qui consacrèrent à Dieu leur virginité et furent gratifiées du don de prophétie (cf. Act. 21:8)1. Il fut ordonné Diacre par les Apôtres en même temps qu'Etienne (Actes 6), afin d'aider au service des tables et aux oeuvres de miséricorde. Lorsque la communauté apostolique se dispersa pour proclamer l'Evangile, Philippe répandit dans toute la Samarie la Bonne Nouvelle du salut. C'est lui qui baptisa Simon le mage, qui avait feint hypocritement la conversion dans l'espoir de tirer de l'argent des dons du Saint Esprit (Actes 8). C'est lui encore que le Seigneur envoya sur le chemin qui va de Jérusalem à Gaza pour donner à l'eunuque ministre de Candace, la reine dEthiopie, la clé des mystères de la prophétie d'Isaïe. Après l'avoir baptisé, Philippe fut enlevé par l'Esprit du Seigneur et continua sa prédication. D'Azot, il évangélisa toutes les villes par lesquelles il passa, jusqu'à Césarée; puis il se rendit en Asie-Mineure, dans la province de Trallie. C'est là qu'il s'endormit en paix, après avoir mené un grand nombre de païens à la connaissance de Dieu et y avoir fait construire une église.

1. Mémoire de deux d'entre elles: Ermione et Eutychie le 4 septembre.