Le 25 octobre, mémoire des Saints Martyrs MARCIEN et MARTYRIOS

Les Saints Marcien et Martyrios vécurent à Constantinople sous le règne de l'empereur arien Constance (337-361). De noble origine et admirés de tous pour leur savoir, la douceur de leurs moeurs et leur piété, ils devinrent secrétaires du Patriarche Paul le Confesseur, lequel devait mourir assassiné par les ariens en Arménie, où il avait été exilé (344)1. Ne craignant ni l'exil ni la mort, Marcien et Martyrios continuèrent à proclamer la Foi Orthodoxe devant le peuple. «Le Fils de Dieu est consubstantiel au Père, et Dieu par nature»; ces mots étaient pour eux plus précieux que la vie, et ils les revêtaient comme une cuirasse contre les assauts des démons et des hérétiques. Ils furent tués par le glaive et enterrés près de la porte appelée Mélandissia. Après le retour de la paix dans l'Eglise, Saint Jean Chrysostome fit construire une église en leur honneur sur les lieux de leur sépulture.

1. Fêté le 6 novembre.