Le 18 septembre, mémoire de la Sainte ARIADNE (appelée ailleurs Marie) de Phrygie

Ariadne vécut sous le règne des empereurs Hadrien et Antonin (entre 117 et 139). Elle était servante d'un certain Tertulus, qui était à la tête de la ville de Promisès en Phrygie. Comme son maître l'avait conviée à Célébrer l'anniversaire de son fils en se rendant avec toute la maison au temple des idoles et quelle s'y était refusée au nom du Christ, il la fit flageller, puis on la livra quelque temps après au gouverneur, qui la soumit à de nouveaux supplices. Alors qu'elle se trouvait sur un rocher à prier le Seigneur, afin qu'il la délivrât, le rocher se fendit soudain, la cachant de ses persécuteurs. Lorsque ceux-ci voulurent la reprendre, ils furent mis en fuite par des Anges à l'aspect terrible, qui se tenaient près du rocher, une lance à la main.