Le DIMANCHE AVANT LA NATIVITÉ (sitiué entre le 18 et le 24 décembre), les Saints Pères ont institué de célébrer la GÉNÉALOGIE de notre Seigneur Jésus-Christ, en commémorant tous ceux qui depuis Adam jusqu'à Joseph le Fiancé de la Mère de Dieu, ont annoncé la venue dans la chair du Fils de Dieu par leurs oeuvres ou leurs paroles. C'est pourquoi aux ancêtres selon la chair, nous associons aujourd'hui les Justes et les Prophètes

Engendré éternellement et de manière ineffable par le Père, le Fils Unique et Verbe de Dieu, qui s'est incarné pour notre salut, n'a pas de généalogie selon sa nature divine; mais, selon son humanité, Jésus-Christ est le Fils de l'Homme. Il est apparu sur la terre comme le terme et l'accomplissement d'une longue préparation, quand Dieu eut apprêté un réceptacle assez pur et assez saint pour le recevoir: la Sainte Vierge Mère de Dieu. Le ciel et la terre, les peuples, les temps et les moments heureux ou malheureux, tout fut amené par Dieu à l'existence en une série bien ordonnée pour préparer ou annoncer cette venue. Depuis Adam, le premier homme, jusqu'à la Toute Sainte Mère de Dieu, les générations se sont succédées, selon le bon vouloir et l'élection divine, jusqu'à ce que vienne la plénitude des temps, le moment prévu par Dieu de toute éternité pour que naisse petit enfant Celui qui est à la fois Dieu éternel et homme sujet à la mort, le fruit de toutes les promesses et l'espoir de tous les Justes1.

1. Pour la commémoration des ancêtres charnels du Christ, le Synaxaire combine ici les deux généalogies distinctes rapportées par les Evangélistes Saint Matthieu (chap. 1) et Saint Luc (ch. 3:23). Alors que St Matthieu mentionne les ancêtres du Seigneur en série descendante, à partir dAbraham, St Luc, lui, remonte de Joseph jusqu'à Adam, fils de Dieu, évoquant ainsi que le Christ s'est incarné pour rendre aux hommes la filiation divine par la Grâce du Saint-Esprit, qui leur avait été promise lors de la création.