Le 30 juillet, nous célébrons la mémoire des Saints Apôtres: SILAS, SILVAIN, ÉPÉNÈTE, CRESCENS et ANDRONIQUE.

Ces Saints apôtres faisaient partie du collège des Soixante-Dix Disciples (cf. 4 janv.).

St SilasNotable de l'Église de Jérusalem, se distinguant pour son don prophétique, Saint Silas fut envoyé avec Saints Paul et Barnabé pour confirmer les Chrétiens d'Antioche (Actes 15:22, 27:32). Quand Paul entreprit son second voyage missionnaire (50-52), il prit Silas pour compagnon (Act. 15:40). Ils parcoururent ensemble la Syrie, la Cilicie, la Lycaonie, la Phrygie, la Galatie et la Mésie, avant d'arriver à Troas. Passant de là en Macédoine, Silas fut traîné devant le tribunal et emprisonné avec Paul; mais quand on apprit qu'ils étaient tous deux citoyens romains, on les libéra en leur faisant des excuses (16:37). Ils allèrent ensuite annoncer la Bonne Nouvelle à Thessalonique et à Bérée, où Silas demeura avec Saint Timothée, pour affermir dans la foi les nouveaux convertis, pendant que Paul poursuivait son voyage vers Athènes. Ils se retrouvèrent tous les trois à Corinthe, où ils prêchèrent le Christ Jésus, Fils de Dieu (Il Cor. 1:19)1. La tradition ecclésiastique rapporte qu'il devint Evêque de Corinthe, où il s'employa à faire appliquer les prescriptions contenues dans les lettres envoyées par Saint Paul pour corriger les Corinthiens et les édifier dans la charité. Ayant ainsi beaucoup peiné dans sa charge, il partit en paix vers le Seigneur.

Saint Silvain2 devint, dit-on, Evêque de Thessalonique. Il affronta de nombreux et continuels dangers pour préserver la foi, car les habitants de Thessalonique étaient habiles dans les sophismes et les contorsions du langage. Après avoir mené le "Bon Combat", il s'endormit en paix3.

Le Saint Apôtre Épénète est mentionné par Saint Paul comme "prémice de l'Asie" (Rom. 16:5), c'est-à-dire de la région d'Éphèse. La tradition ecclésiastique rapporte cependant qu'il devint ensuite Evêque de Carthage4 et qu'il subit de nombreuses épreuves et tribulations de la part des païens habitant cette région. Sa patience et sa parole de feu réussirent toutefois à en amener un grand nombre à la connaissance de la vérité, et il remit en paix son âme à Dieu après avoir dignement remplit sa mission.

Saint Crescens était lui aussi disciple de Saint Paul, et il se trouve mentionné par lui comme étant envoyé en Galatie (II Tim. 4, 10). Il devint, dit-on, Evêque de Chalcédoine, et montra la lumière de la Vérité à un grand nombre de païens plongés dans les ténèbres. Après avoir condamné le péché dans sa propre chair et avoir délivré quantité d'âmes de la perdition en leur enseignant la foi et la conduite évangélique, il s'endormit à son tour dans le Seigneur5.

1. On considère aujourd'hui généralement que le Silvain mentionné par St Paul est la même personne que le Silas des Actes.2. S'il faut l'identifier d'une part à St Silas, il s'agit peut-être également du même disciple qui servit de scribe à St Pierre, pour sa lettre envoyée de Rome, vers 63-66, aux Églises du Pont, de Galatie, de Cappadoce, d'Asie et de Bithynie (1 Pierre 5:12)
3. Une tradition occidentale l'identifie avec St Zacchée et fait de lui un des premiers évangélisateurs de la Gaule.
4. Une tradition plus tardive fait de lui un Evêque de Sirmium.
5. D'après St Nicodème, St Crescens serait identique à celui qui, selon la notice du 9 juillet, fut consacré Evêque de Galatie par Sts Pierre et Paul. St Andronique est fêté, avec Ste Julie, le 17 mai, et le transfert de ses Reliques est commémoré le 22 fév.