Le 23 juin, mémoire du Saint Hiéromartyr EUSTOCHIOS et de ses compagnons: GAIOS, LOLLIA (Loulo), PROBE et URBAIN

Saint GAIOS
St GaïosSaint Eustochios était prêtre des idoles de la ville d'Ousade, dirigée par le gouverneur Agrippa au temps de Maximien (285-305). Devant le spectacle des foules de Martyrs Chrétiens qui s'offraient généreusement à la mort pour le Sauveur, et qui accomplissaient quantité de miracles, il rejeta l'illusion des idoles et se présentant à l'Archevêque d'Antioche, Eudoxe, il fut baptisé puis ordonné Prêtre. Ayant retrouvé ses trois enfants : Lollia, Probe et Urbain, ainsi que son neveu Gaïos, dans un village de Lycaonie, Lystra, Eustochios les instruisit de la Foi en Jésus-Christ et les baptisa, ainsi que tout le reste de sa parenté. Continuant sa route, il fut arrêté par les païens et conduit devant le gouverneur, et comme il confessait sans crainte le Sauveur, celui-ci ordonna de lui lacérer les flancs. Il fut ensuite livré au gouverneur d'Ancyre, Agrippin, avec ses disciples, mais aucun d'entre eux ne consentit à renier le Christ pour épargner sa vie. Les bourreaux s'emparèrent alors de Sainte Lollia et de son frère Urbain et, les ayant attachés lun en face de lautre, ils leur lacérèrent le visage. Gaïos se précipita pour recueillir leur sang dans ses mains, afin de s'en oindre comme d'un Saint Baume. Il fut saisi brutalement et flagellé au dos et au ventre. Pendant que les néophytes subissaient ainsi la torture, Saint Eustochios était, lui, décapité. Quelques jours après, Gaïos et les trois enfants d'Eustochios furent attachés à une grande roue de bronze que l'on fit tourner au-dessus d'un brasier. La grâce divine ayant éteint les flammes, on leur enfonça des clous dans le crâne, après les avoir tondus, puis les bourreaux coupèrent les seins de Lollia et de Probe, et frappèrent Urbain à coup d'épées de bois servant à l'exercice des soldats. Comme les valeureux enfants continuaient de proclamer leur foi, plus forte que la mort et que les tourments, ils furent décapités et entrèrent victorieux dans la cour céleste.